Plus d’1 femme
sur 5 souffre de règles
abondantes

Entre 20 et 30% des femmes en âge de procréer souffrent de règles abondantes (ménorragies). Il n’est pas toujours possible d’en identifier la cause et les symptômes peuvent varier d’une femme à l’autre. Mais les règles abondantes peuvent avoir un impact négatif important sur le quotidien.

Si vous êtes dans ce cas, il est temps d’agir !

Plus de 4/5

femmes voient apparaître une tâche sur leur vêtement.3

1/2

femme n’en parle pas à son médecin.3

Près de 7/10

femmes ressentent de l’anxiété.3

Près de 4/5

femmes ont un manque de confiance en elle.3

Elles en parlent

Découvrez leurs histoires

Pictogramme Rose

Corinne, 49 ans

Je souffrais de règles abondantes pendant 2 ans

« Pendant mes règles j’avais très mal, j’étais fatiguée mais vraiment pas une fatigue normale, pas une fatigue parce qu’on a mal dormi la nuit. »

Parlez-en à votre médecin ! - Image

Parlez-en à votre médecin !

Il est important de bien préparer sa consultation chez le gynécologue. Réfléchissez en amont aux questions que vous souhaitez lui poser et faites l’inventaire de vos problèmes. Pour plus de 90% des femmes souffrant de règles abondantes, en parler à leur médecin a été une bonne expérience. 5

Pour vous y aider :

  • complétez le questionnaire
  • remplissez le calendrier de saignements

Cela pourra aider le médecin à bien comprendre votre situation et à  vous orienter au mieux vers le traitement le plus adapté.

Quand consulter ?
Des solutions existent ! - Image

Des solutions existent !

Les règles abondantes sont aujourd’hui reconnues comme un réel problème d’ordre médical. Différents traitements permettent de les soulager et pourront vous aider à retrouver une vie normale. 4

Si vous souffrez de règles abondantes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, il vous présentera les différentes solutions possibles, adaptées à votre cas.

Quelles solutions ?

Témoignages

Valérie

Valérie, 44 ans

Règles abondantes

Je peux courir et nager de nouveau depuis mon traitement

Lire la suite
Brigitte

Brigitte, 51 ans

Règles abondantes

Depuis mon ablation de l’endomètre, je n’ai plus de règles et plus de douleurs

Lire la suite
Françoise

Françoise, 58 ans

Fibrome

Mes règles ont progressivement empiré au fil des ans, avec l’âge.

Lire la suite
Valérie

Valérie, 44 ans

Fibrome

Je peux courir et nager de nouveau depuis mon traitement

Lire la suite
Brigitte

Brigitte, 51 ans

Fibrome

Depuis mon ablation de l’endomètre, je n’ai plus de règles et plus de douleurs

Lire la suite
Françoise

Françoise, 58 ans

Fibrome

Mes règles ont progressivement empiré au fil des ans, avec l’âge.

Lire la suite
Voir plus